We want furniture par WWF

WWF vient de mettre en ligne son dernier outil de communication web à travers le site Internet wewantfurniture.com ! Le but de ce site est simple, mélanger la déforestation, la destruction de la faune, le réchauffement climatique et les accidents environnementaux. Et trouver un ennemi commun. Et cette fois-ci, c’est toi le consommateur qui achète des meubles qui est visé. Oui, car la WWF préférerait que tu vives dans un appartement nu (sans matelas, car ton matelas est livré, protégé par du plastique) et que tu sois content en plus.

Si le site est bien fichu, et l’idée bonne, ce sont les associations d’images et de message qui m’énervent. Après avoir sélectionné ton meuble, tu as donc le droit à une vidéo sous la forme de préparation de commande en cours, détaillant, dans un premier temps, les étapes pour fabriquer l’objet. Jusque là, rien d’anormal, sauf quand viennent ensuite ces messages : votre achat est responsable de la mort d’éléphanteaux, de la vie précaire des populations des pays pauvres, des décharges à ciel ouvert, des maladies infantiles, des tornades et autres tsunamis…

Le message final demande aux internautes d’aider à lutter contre la déforestation (et à filer plein de tunes à la WWF aussi). Mais qui est réellement responsable de la déforestation? Le jeune couple qui emménage et achète une armoire ou les industriels responsables du sur-emballage, du non entretien aux normes des usines, des rejets de saloperies dans l’air et dans l’eau… Diaboliser la personne qui achète une armoire est tellement plus simple…

Allez, prochaine idée pour WWF, un site expliquant qu’acheter des slips en coton favorise la montée de l’extrême droite avec le cheminement : slips en coton > ramasser le coton > champs de coton = déforestation > exploitation de pauvres pour ramasser le coton > les pauvres cherchent à fuir leur pays > immigration > peur de l’étranger > montée de l’extrême droite. C’est cadeau, ne me remerciez pas.


Si vous avez aimé, n'hésitez pas à le dire
Roycod est un blog sur la publicité et les campagnes de communication
Commentaires

1. Le 4 mai 2011 à 16 h 28 min, par Adrien

Le WWF joue sur les 2 tableaux : ils bossent avec des entreprises pour qu’elles changent leurs pratiques et sensibilisent les consommateurs.
Là c’est de la sensibilisation et peut-être éviter un abus d’achats chez Ikea ou Fly. 🙂

2. Le 4 mai 2011 à 16 h 32 min, par roycod

Et bizarrement la grosse action « coup de poing » tombe sur le consommateur 😉
Et puis mauvais timing je trouve. Ta deuxième phrase me fait penser à ça. Les meubles bon marché sont recherchés aujourd’hui car économiques. Un aspect non négligeable.

Alors si IKEA utilise du bois tiré d’exploitations illégales, pourquoi ne pas les mettre en cause directement?

Laisser un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.