Thierry Henry explose une voiture avec ses Reebok

On voit enfin Thierry Henry faire une apparition dans une vidéo « décalée » signée par son sponsor Reebok (ou RBK). Depuis qu’Henry est passé de Nike à Reebok, nous avons eu peu d’opérations à nous mettre sous la dent. Pourtant Henry, c’est la tête de gondole du secteur foot chez RBK, certainement l’un des plus gros cachets et l’un des joueurs les plus côtés dans le foot.

Henry et Reebok sur le terrain

C’est le paragraphe des footeux ! Thierry Henry arrive chez Reebok lors de l’été 2006 alors qu’il est intouchable avec Arsenal et que ses performances sont remarquables. Il vient d’inscrire son 100ème but à Highbury, son équipe a atteint la finale de la Ligue des Champions, il devient meilleur buteur de l’histoire de son club et l’Equipe de France est passé tout près de remporter la Coupe du Monde. Bref c’est un gros coup que fait Reebok en le débauchant de chez Nike.
Mais dès sa première saison avec son nouvel équipementier, les mauvaises nouvelles s’enchaînent avec plusieurs blessures. Résultat Thierry Henry passe peu à l’écran. Seulement 17 matchs. Puis c’est le départ au FC Barcelone avec une première saison très compliquée. Il est pris pour cible dans les médias, les supporters réclament son départ malgré des stats honorables (une vingtaine de buts). Bref on ne parle qu’en mal du joueur, de son attitude arrogante et de ses performances. Mais comme toujours, on en parle pas en bien, certes, mais on en parle. Pendant ce temps là, Reebok est discret…

Henry et Reebok sur le web

En trois ans, je ne me souviens que de deux opérations. La première, juste après la signature de son contrat, en septembre, autour du slogan « I am what I am », déjà utilisé avec d’autres sportifs comme Allen Iverson et Carolina Kluft. Au programme du site web dédié aux 15-25 ans, du contenu exclusif (conférence de presse pour l’annonce de sa signature avec Reebok, vidéos de Thierry Henry en dehors du terrain) et les traditionnels quizz, jeux et goodies. Le site a été décliné en version mobile avec gros envoi de sms aux amateurs de sport.
La deuxième opération partait à la recherche d’ambassadeurs RBK. Autour de joueurs de football dont Thierry Henry, un site web proposait des tests et étapes de sélection avant un casting final avec pour espoir de devenir ambassadeur de la marque avec les avantages que cela procure (contenu exclusif, tests de produits…) !

Henry et Reebok en vidéo

La dernière innovation est donc de retrouver Thierry Henry en vidéo. Ce n’est pas une simple pub foot comme on pouvait en voir il y a trois ou quatre ans, non, maintenant il faut bien plus que cela. Il faut du fun ! C’est peu dire que les vidéos de Ben Arfa à la pétanque et Hoarau au baby-foot ont bien marché pour Nike. Il faut donc pour Reebok être fun lui aussi pour annoncer ses nouvelles chaussures. Alors on met Thierry Henry sur un terrain vague, une voiture, un technicien, et ça fait …. boum !

Et en plus ça tombe bien, Thierry Henry retrouve des couleurs, marque but sur but, se fait une place de choix dans l’équipe du Barça, a enfin l’appui des fans et des journalistes. Est-ce le vrai départ de la collaboration Henry-Reebok?


Si vous avez aimé, n'hésitez pas à le dire
Roycod est un blog sur la publicité et les campagnes de communication
Commentaires

1. Le 26 mars 2009 à 13 h 31 min, par Brieuc

Rbk avait fait une autre campagne virale dédiée exclusivement à l’Espagne avec 4 films différents assez sympas.
http://www.fluid-advance.com/200...

2. Le 26 mars 2009 à 14 h 05 min, par Sébastien | Vodka&Co.

Un peu creux niveau rythme cette vidéo…

3. Le 26 mars 2009 à 18 h 09 min, par Vieilledent

C’est quand même un peu lent. Je m’attendais à un second "rebondissement" après l’explosion, quand on voit Henry "reprendre ses marques" avec des balons à coté de lui et une voiture "pas explosée" en fond.
Pour les vidéos virales je dois admettre que nike > rbk.

Laisser un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.