Les souris, twitter, Yahoo et des incompétents !

Non, les incompétents ne sont pas les personnes de chez Publicis Modem, enfin pas que, mais surtout la belle ribambelle de blogueurs qui s’indigne de l’opé des souris pour Yahoo! Posons les bases pour résumer :
Aujourd’hui à l’heure du déjeuner, je checke mes mails et vois trois nouveaux followers : mouss_tic, karl_mouse et mouss_costaud. Heure des alertes : 12:49, 13:05, 13:16. Là vous avez trois réactions :
– vous détectez le mot en commun (c’est à dire « souris ») avec l’aide en plus des profils indiquant le site lafindessouris.com et vous vous doutez d’un spam organisé.
– vous vous dîtes, chouette « kikoolol », ça fait augmenter mon chiffre de followers sur mon profil, je suis méga influent. Et je vais montrer que j’en suis plein aussi alors je les follow.
– Vous vous doutez de quelque chose et mettez les trois profils de côté et vous dîtes que vous irez voir cela quand vous aurez plus de temps, parce que vous mettez la mayonnaise de votre jambon-crudités sur le clavier.

Perso, et après avoir vu pas mal d’expériences de spam sur Twitter, les alertes sont allées directement dans la poubelle et je suis allé manger.

Yahoo souris twitter

Retour de déj, ça s’affole un peu dans ma Timeline ! Trois messages signalent une invasion massive de souris dans twitter. Pas le temps d’approfondir, y’a du boulot. Et puis en rentrant ce soir, ouverture de mon Netvibes et là, paf quatre articles sur le même onglet. Tous dans le même esprit « Ouais chiantes ces souris, marre du spam, twitter c’est pas fait pour ça, Publicis Modem (derrière l’opé) c’est de la merde, ils devraient investir dans un bon Community Manager, les souris tuons les toutes…« . Ok. Why not. Je regarde un peu et j’aperçois qu’il y aurait une douzaine de profils twitter. Ok là c’est vrai que c’est vraiment too much.

Le fait de faire 3 ou 4 profils ne me choque pas. On se souvient de la très bonne opé Opel Corsa en 2006 avec huits profils mybloglog, des commentaires à gogo pour une opération vraiment impactante et ayant reçue un très bel accueil. Mais douze, il est vrai que c’est énorme…

Mais ce qui m’énerve le plus c’est la facilité que les blogueurs ont eu à balancer sur cette opé. Honnêtement si ça vous gave, vous allez sur la page du profil et vous cliquez sur « ne plus suivre ». Ca prend bien trois secondes par profil soit 36 secondes au maximum. Je sais que votre temps est précieux mais il en a fallu bien plus pour faire vos articles non? Ce sont ces mêmes blogueurs qui ne mettent pas longtemps à virer les gens qui leur semble trop spammer dans leur timeline, alors pourquoi s’acharner aujourd’hui? Et sur Twitter on s’est déchaîné également, regardez une petite recherche sur le mot « souris »

Et l’annonceur dans tout ça? C’est Yahoo! Cars, l’actualité automobile du site. Après on me parle de cible et de d’outil. Oui, pas faux, mais attendez de voir ce qu’il y a derrière. Et rien ne dit que tout le plan média est centré sur Twitter si?

[Edit] 22 v’là le DirCom de Yahoo! France. Christophe Pelletier dément que Yahoo! soit l’annonceur, ils ne sont que partenaire média. Alors qui est derrière? Une souris, réfléchissons…il existe quel type de souris? ;o)


Si vous avez aimé, n'hésitez pas à le dire
Roycod est un blog sur la publicité et les campagnes de communication
Commentaires

1. Le 6 mars 2009 à 20 h 21 min, par vertigloss

bonsoir Roycod, je suis en train de pouffer de rire, j’avais déjà prédi ceci dans mon ‘blog’

je suis 100% d’accord avec votre point de vue, il y a du too much tant chez Publicis Modem mais surtout côté blogueurs-influent-manager de la blogosphère !

c’est exactement la meme chose que e viens de dire dans un commentaire du blog de monsieur emery tout puissant lol

en attendant après qlq recherches je persiste pour dire que yahoo n’est pas l’annonceur !!
(je me trompe surement)

2. Le 6 mars 2009 à 20 h 44 min, par Polo

Tient c’est marrant, perso aucun des mecs que je suis n’a parler de cette op (si ce n’est toi ^^).
Après la mentalité du pseudo blogueur français à vouloir tout dénigrer c’est pas nouveau. Pourquoi ne fait on pas comme dans les autres pays => t’aime pas, tu suis pas (ou tu ne lis pas dans le cas d’un blog) restera une grande question pour moi.
Bon c’est vrai que 12 accounts twitter c’est peut être un peu beaucoup mais dans aucun cas je pense que ça mérite toute cet acharnement.

3. Le 7 mars 2009 à 12 h 35 min, par Julie Navarro

J’ai eu le même pb… Mouss-Aka… Un petit message perso de pression et terminé. Bien joué de l’avoir posté, j’osais pas.

4. Le 7 mars 2009 à 13 h 21 min, par Damdam

Je classe cette opération au même titre que les profil Facebook qui veulent être connecté avec toi, que tu refuses (car pas une personne physique) et qui reviennent à la charge. A l’agence, nous ne sommes pas tous des twitter addict, mais presque tout le monde a été followé par ces profils. Zero ciblage, aucune affinité avec le produit, c’est néfaste pour la plateforme (twitter=espace ou on peut faire ce que l’on veut), aucun crédit pour l’annonceur. C’est au même niveau que de créer des profils du type "Buvez du Coca-Cola" et "Mangez du lapin, c’est super bien".

Donc oui, ça m’a bien enervé tout ça, maintenant, ce n’est pas la fin du monde, ni pour moi, ni pour l’annonceur en question (c’est pas une crise, vraiment). Je pense surtout que certaines agences n’ont jamais entendu parler de la netiquette et n’ont aucune culture web et pensent que l’on peut faire ce que l’on veut, n’importe comment. Moi, j’aime le web, ce qu’il m’apporte, ce que j’y fait (à titre pro comme perso) et je n’ai pas envie d’être sollicité par des marques partout où je suis.

Voilà ce que j’avais à dire.

5. Le 7 mars 2009 à 17 h 39 min, par roycod

Damdam => Je ne dis pas que c’est l’opération parfaite, loin de là, mais je ne comprends vos réactions. On n’est pas dans la persécution des profils facebook qui reviennent à la charge puisque l’opportunité n’est pas possible sur Twitter.

Pour l’affinité avec le produit, sur quoi te bases-tu? (c’est pas l’automobile derrière). Pour du High-Tech, tout twitter est plus ou moins concerné. Quand on m’invite à des événements sur des jeux vidéos, je ne suis pas dans la cible (j’en parle jamais, j’ai pas de console) mais je ne fais pas d’article pour dire "Putain X ne sait pas cibler". Ce sont des domaines qui peuvent intéresser tout le monde.

Pour la culture web tout ça, je te laisse juge. Par contre ta dernière phrase je ne comprends pas trop. C’est la première opération de com’ que tu vois passer sur twitter? La pub, qu’elle soit personnelle (avec lien systématique sur son blog) ou professionnelle (opés de buzz) elles existent depuis le départ.

6. Le 7 mars 2009 à 18 h 53 min, par LaurentE

100% d’accord avec toi Roycod, moi ça me fait bien rire cette opé, et ceux qui n’aiment pas n’ont juste qu’à faire unfollow ( ou même ne pas suivre les souris).

Après, spam, pas spam … je crois que c’est juste parce que certains se sentent les rois de Twitter, je vois rarement un post parler d’emails, alors que sérieusement c’est 10 trucs nazes par jour que je reçois.

7. Le 8 mars 2009 à 0 h 11 min, par Flo

Perso moi ce qui m’a fait le plus de mal dans cette histoire c’est de croire que j’avais d’un coup du succès 😉
A moins que ce ne soit de voir que le site n’était pas top top, ambiance pages persos multimania (c’était ça non le nom de ce truc légendaire ?)
Evidemment, c’était ensuite facile de voir que c’était une opé (au premier clic sur le l’url du profil).
Reste que ça agace à partir du deuxième, obligé d’aller supprimer le message dans gmail, avec l’instabilité actuelle on a peur de créer une panne.

Aller, c’est fini jusqu’au prochain chercheur d’auto follow qui va me faire croire que je twitte de la qualité. "Ya pas mort d’homme" comme on dit quand on n’a pas trop d’imagination et qu’on aime les lieux communs.

Laisser un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.